Conception du système de santé

Les structures législatives sur lesquelles s’appuie notre modèle d’assurance maladie peuvent-elles répondre aux besoins de santé des Canadiens au 21e siècle ? Cette question est le point de départ des articles de cette section, où sont présentés différents points de vue sur la nécessité et la mise en œuvre de changements au Canada, ainsi que des exemples provenant d’autres pays.

Des soins multidisciplinaires fondés sur des données probantes pour les patients atteints de plusieurs maladies chroniques

Cette étude de cas, préparée par le Forum d’innovation en santé avec des contributions du Dr Alain Larouche et Mme Guylaine Chabot du Groupe santé Concerto, et de M. Louis Larouche de Bell Solutions, examine comment le Groupe santé Concerto a réuni des partenaires des secteurs de la technologie et de la pharmacologie afin de seconder les équipes multidisciplinaires de soins primaires de Lanaudière, au Québec. — Produite dans le cadre de la série “Partenariats pour améliorer la performance du système de santé”

octobre 2013

Des dossiers de santé personnels dans les soins primaires

Cette étude de cas, préparée par le Forum d’innovation en santé avec des contributions de la Dre Ajantha Jayabarathan, médecin de famille, Mme Mary Russell, qui dirige le projet pour le gouvernement, et M. David Mosher, chef de produit chez McKesson, examine les efforts du ministère de la Santé et du Mieux-être de la Nouvelle-Écosse d’amener le patient à participer aux soins et d’implantater le service Web RelayHealth. — Produite dans le cadre de la série “Partenariats pour améliorer la performance du système de santé”.

octobre 2013

Le régime d’assurance-santé et ses enjeux économiques

Jeffrey Simpson se penche sur le statut du système de santé canadien par rapport aux systèmes des autres pays : quels sont ses coûts et qu’est ce qui doit se produire pour permettre au système de relever les défis économiques annoncés ?

novembre 2011

Surveiller l’incidence des réformes aux Pays-Bas

Les réformes du système de santé des Pays-Bas ont été entreprises en 2006 et les choses ont eu le temps de se stabiliser. Gert Westert, co-éditeur du Dutch Healthcare Performance Report examine l’incidence des réformes sur les soins et décrit les activités de surveillance.

novembre 2011

Le retrait des hôpitaux montréalais dans la prestation des soins de longue durée

Cette étude de cas, préparée par le Forum d’innovation en santé avec des contributions des Dres Anita Brown-Johnson et Nadine Larente, et de M. Michel Clair, souligne l’expertise en soins de transition au CUSM et décrit l’adaptation à des placements plus rapide en ressources communautaires rendus nécessaires sous la nouvelle loi.

octobre 2011

Médicaments, soins de longue durée et soins à domicile : L’incidence du maintien de leur exclusion du régime d’assurance-santé

À l’heure actuelle, les provinces gèrent la prestation et la couverture des médicaments, des soins de longue durée et des soins à domicile en fonction de leurs propres ressources et priorités. Lors d’une discussion en table ronde présidée par Philippe Couillard dans le cadre du programme 2011 de l’IASI-CUSM, des participants de divers secteurs de la santé ont été invités à explorer l’incidence du maintien de l’exclusion de ces services de la Loi canadienne sur la santé. Ils ont examiné les conséquences de ce traitement particulier sur l’efficacité et l’équité du système de santé ainsi que les avantages et inconvénients d’une éventuelle inclusion des médicaments, des soins de longue durée et des soins à domicile dans la Loi.

octobre 2011

L’impasse des politiques de santé désuètes : Comment en sortir ?

Rapport de la rencontre du Conseil consultatif des partenaires de l’IASI-CUSM tenue en juin 2011. Parmi les participants : Heather Chalmers, directrice générale, Systèmes de santé, GE Healthcare Canada ; Kathy Megyery, vice-présidente, Stratégie et Affaires politiques, Sanofi ; Cristina Rabasquinho, directrice, Accès pour les patients, Québec/Région de l’Atlantique, Merck ; Joe Sardi, consultant, GE Healthcare ; Marie-France Verdon, chef, Comptes stratégiques, Roche ; et Dale Weil, vice-présidente principale, Solutions intégrées de santé et Solutions pharmaceutiques, McKesson Canada.

juillet 2011

L’intégration du système de santé et les TI

Matthew Anderson, président et chef de la direction du William Osler Health System, s’emploie à forger des liens plus étroits entre les établissements de soins tertiaires, secondaires et communautaires.

octobre 2010

Améliorer la prise en charge à domicile des maladies chroniques

Cette étude de cas, préparée par le Forum d’innovation en santé avec des contributions de Sylvie Nolet du CSSS Alphonse Desjardins, Louis-Marie Boivin de Telus Solutions en santé, et Guy Paré du HEC, examine la mise en marche d’un programme de télésoins pour les clients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique. — Produite dans le cadre du programme 2010 de l’IASI-CUSM

juin 2010

Que peut faire l’État pour améliorer l’accès à des services de qualité ?

Alors qu’il était ministre de la Santé et des Services sociaux entre 2003 et 2008, le Dr Couillard a augmenté de plus de 7 milliards de dollars le budget de la santé du Québec ; a divisé la province en quatre réseaux intégrés, les Réseaux universitaires intégrés de santé ; a interdit la cigarette dans les lieux publics ; a introduit la Loi 33, encadrant la pratique médicale dans le secteur privé ; a introduit une nouvelle politique du médicament ; et a établi des plans d’action pour la santé mentale et la toxicomanie. Au cours de son mandat, il a fortement appuyé la modernisation des hôpitaux universitaires. Ici, il propose un plan d’action gouvernemental pour une amélioration continue.

La réorganisation des structures du système de santé en Alberta

Les provinces canadiennes ont créé différentes structures en vue de gérer la prestation des soins de santé. Pendant les années 1990, la plupart ont régionalisé les soins, accordant aux structures régionales une certaine responsabilité dans la détermination et la prise en charge des besoins de santé. Mais en 2008-2009, deux provinces se sont détournées des modèles régionaux. Ron Liepert, ministre de la Santé, explique pourquoi L’Alberta a complètement éliminé ses structures régionales pour confier la prestation des soins à un organisme central.

La réorganisation des structures du système de santé au Nouveau-Brunswick

Les provinces canadiennes ont créé différentes structures en vue de gérer la prestation des soins de santé. Pendant les années 1990, la plupart ont régionalisé les soins, accordant aux structures régionales une certaine responsabilité dans la détermination et la prise en charge des besoins de santé. Mais en 2008-2009, deux provinces se sont détournées des modèles régionaux. Don Ferguson, sous-ministre de la Santé, explique pourquoi le Nouveau-Brunswick a regroupé ses neuf régies régionales en deux entités.

La coexistence des secteurs public et privé en France

En France, le gouvernement est très centralisé, les secteurs public et privé coexistent, et les mesures incitatives prennent de l’ampleur. Alain Hériaud, directeur général du CHU de Bordeaux, souligne les défis que présentent ces tendances aux directeurs de centres hospitaliers publics.

Prestation de soins privés au Canada

Au Canada, la prestation de soins privés existe, mais le rapport entre les régimes public et privé est, à plusieurs égards, différent de celui qui existe dans d’autres pays. Quatre médecins canadiens qui se sont aventurés dans le secteur privé à décrivent leurs activités et leurs interactions avec le régime public.

La latitude des provinces devant la Loi canadienne sur la santé

Les provinces sont responsables des soins de santé, mais où est la frontière entre changement et infraction à la Loi canadienne sur la santé ? Dans ce document de travail, Gerald Baier de l’Université de la Colombie-Britannique examine le dynamique fédéral-provincial.

mai 2008

Les soins de santé vus par les médias et l’opinion publique

Antonia Maioni présente les résultats préliminaires d’une analyse de l’opinion publique et des médias relativement à la réforme des soins de santé, une analyse qu’elle a réalisé analyse en collaboration avec Stuart Soroka, du Département des sciences politiques de l’Université McGill.

mai 2008

Débat : Une participation accrue du secteur privé améliorerait-elle les soins de santé?

M. Michel Clair qui, dans le rapport de la Commission d’étude qu’il a dirigée en 2001, avait appuyé une présence accrue du secteur privé dans la santé, a été invité à prendre le parti du « oui » dans le débat. La Dre Nuala Kenny, membre fondatrice de Canadian Doctors for Medicare, pédiatre et membre de la congrégation des Sœurs de la Charité, a pris le parti du « non ».

mai 2008

La satisfaction des patients au Canada et en Europe

Johan Hjertqvist, président fondateur du Health Consumer Powerhouse, présente les données du sondage “indice des soins de santé” réalisé en 2008, qui englobait le Canada pour la première fois.

mai 2008

Kaiser Permanente : Ce que les États-Unis font de mieux

Les États-Unis ont beau avoir des problèmes, mais certains régimes d’assurance maladie sont de véritables modèles d’excellence. Patricia Lunch, vice-présidente, Relations avec les gouvernements d’État, présente quelques un des caractéristiques qui font le succès de Kaiser Permanente.

mai 2008

La privatisation de la prestation des soins en France

Yanick Labrie de l’Institut économique de Montréal (IEDM), souligne que le système de santé québécois, malgré l’injection de fonds additionnels, est encore moins efficace qu’il y a quelques années. Il s’intéresse à la participation accrue du secteur privé aux soins de santé en France et présente l’analyse réalisée par l’Institut.

mai 2008

Les Canadiens ont-ils accès à de meilleurs soins que les Américains ?

Le Dr Maurice McGregor, cardiologue au CUSM et membre fondateur de Canadian Doctors for Medicare, présente les points forts du système de santé canadien. Mme Patricia Lynch, vice-présidente des Relations avec les gouvernements d’État de Kaiser Permanente, discute les avantages du système américain.

mai 2008

Les agents du changement : La productivité des médecins dans le système de santé canadien

Cette première table ronde de l’IASI-CUSM examine ouvertement ce qui se passe sur le front de la médecine et invite huit éminents observateurs de la scène canadienne à réfléchir sur la situation en vue de l’améliorer. M. Bernard Lord, chercheur invité à l’IASI-CUSM a présidé la table ronde. Les participants sont : Dr Jay Brophy, directeur de l’Unité d’évaluation des technologies du CUSM/CHUM ; Dr Jacques Chaoulli, omnipraticien et président directeur-général du Groupe Chaoulli ; Dr David Eidelman, chef du Département de médecine du CUSM ; Dr Dennis Furlong, ancien ministre de la Santé au Nouveau Brunswick ; Dr Gilles Hudon, directeur des politiques de la santé et du développement professionnel de la FRSQ ; Dr Hugh Scully, chef du Service de chirurgie cardiaque à l’Hôpital général de Toronto ; Dr Fernand Taras, chef de la direction de Rockland MD ; Dr John Wade, président fondateur de l’Institut canadien pour la sécurité des patients. Les participants, des personnalités connues et influentes dans le domaine de la santé, ont plusieurs idées sur la manière de changer les choses. Voici les grandes lignes de leur discussion.

novembre 2007